World is a Fiction

Vous aimez lire ou écrire des fanfictions sur des séries, des films ou autres? Ce forum est pour vous ^^
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La famille Bélier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Kitty
I love what you are ♥
I love what you are ♥


Messages : 7294
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 26
Localisation : Sud de la France

MessageSujet: La famille Bélier   Sam 27 Déc - 1:32



Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

Date de sortie 17 décembre 2014 (1h45min)
Réalisé par Eric Lartigau
Avec Karin Viard, François Damiens, Eric Elmosnino plus
Genre Comédie
Nationalité Français



Que pensez-vous de ce film ?

_________________

Merci Sophie I love you

~ Spuffy & Cangel Forum ~ Tumblr ~ Sens Critique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spuffy-and-cangel.forumactif.com/forum
Miss Kitty
I love what you are ♥
I love what you are ♥


Messages : 7294
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 26
Localisation : Sud de la France

MessageSujet: Re: La famille Bélier   Sam 27 Déc - 1:32

J'attendais un peu ce film au tournant, car je ne savais pas du tout s'ils allaient me permettre de me retrouver dans l'histoire, et j'ai été très agréablement surprise. Quand on est soi-même enfant de parents sourds, le film prend une dimension toute différente. Au-delà de l'aspect comédie, il a des côtés très touchants, auxquels je pense que beaucoup de CODA (= children of deaf adults) peuvent s'identifier. Evidemment, toutes les histoires sont différentes, et toutes les familles avec des parents sourds sont différentes, mais quand je compare avec ma propre expérience, le film est une belle réussite. Je ne le vois pas comme un film sur la surdité, mais sur le rapport parents sourds/enfants entendants, et c'est sur ce point que mon appréciation se concentre.

Le principal objet du film est, à mes yeux, de nous parler de la séparation parents/enfants, qui est un pas déjà difficile à faire en temps normal, mais qui, dans ce contexte familial plus spécifique, est rendu encore plus dur. Je trouve que le film est parvenu à faire ressortir la difficulté que l'on peut avoir à concilier notre envie d'aider nos parents, avec notre propre vie personnelle. Notamment quand il s'agit de la perspective de quitter le nid familial, qui peut donner un fort sentiment de les abandonner. Lorsqu'on a été une aide au quotidien, c'est un pas difficile à franchir, accompagné de la réflexion typique du "comment vont-ils faire sans moi... ?". Alors évidemment, l'histoire et sa résolution n'ont rien d'extraordinaire, ni d'inattendu, mais ce n'est pas ce que j'attendais du film et je pense que ce n'est pas son objet. Le contexte dans lequel se place l'histoire se suffisait à lui-même.

Le passage que j'ai trouvé particulièrement frappant, où je me suis dit qu'ils avaient tout compris, c'est la scène lors de laquelle le père dit à sa femme que ce dont elle a vraiment peur, c'est qu'ils "se retrouvent seuls", si Paula venait à partir. Ils ont mis le doigt où il fallait. Idem pour le moment où la mère de Paula lui dit qu'à sa naissance, lorsqu'elle a appris qu'elle entendait, elle a beaucoup pleuré, car elle aurait préféré qu'elle soit sourde. Ce n'est pas le cas de tous les sourds qui ont des enfants (mes parents par exemple), mais il est vrai qu'avoir un enfant qui n'appartient pas au "même monde" que soi est une perspective effrayante. Il grandit selon des codes différents, connaît des expériences différentes et développe un rapport au monde différent du sien, et ça rend la communication et la compréhension de l'autre d'autant plus difficile. C'est pourquoi j'étais satisfaite par la scène lors de laquelle la mère de Paula explique qu'elle n'a "jamais pu encadrer les entendants", car c'est une réflexion que l'on retrouve souvent dans la communauté sourde, ma propre mère comprise. Ce n'est rien de méchant, mais simplement, le mode de fonctionnement est tellement différent que les rapports sourds/entendants sont difficiles. Les sourds vont se vexer de choses dont les entendants ne se vexent pas, et les entendants vont se vexer de choses dont les sourds ne se vexent pas ; et ainsi de suite, ce n'est qu'un exemple. Ça peut très vite ternir les rapports.

Si certains aspects ont été accentués, voire parfois surjoués, pour appuyer la dimension humoristique (la gestuelle parfois exagérée comme lors de la scène chez le gynéco, entre autres), dans les expériences et dans les ressentis, quasi-tout m'est apparu comme un reflet fidèle. Oui, on passe beaucoup de temps à téléphoner pour eux ; on les accompagne à beaucoup de leurs rendez-vous, qu'ils soient médicaux ou non ; ils font du bruit dans tout ce qu'ils font ; les manières de voir ou penser les choses ne sont pas les mêmes... Et surtout, la relation qui se crée avec nos parents n'est pas tout à fait la même :-)

Les seuls détails sur lesquels je chipoterais seraient plutôt sur la forme. Comme par exemple, l'humour des sourds, qui n'a pas été capté tout à fait exactement. Le premier exemple qui me vient est la scène chez le gynéco, lors de la réplique "je vais t'en faire une bonne poêlée de champignons, tu vas voir". La raison pour laquelle j'y réagis particulièrement, c'est parce que les sourds ne vont jamais dans l'abstrait, les expressions, les sous-entendus. Ça ne marche pas vraiment comme ça. Un chat est un chat, et ce qui est rouge est rouge. Leur mode de communication implique du direct, du cru (raison pour laquelle ils ont souvent un humour hypersexualisé d'ailleurs, leur corps est leur outil de communication et de connexion au monde). Tout ce qui relève de la métaphore, du second degré, ça n'existe pas dans la langue des signes. Ce que vous dites est exactement ce que vous dites. Du coup, quelques notes humoristiques tombaient un peu à plat à mon sens, parce que pas du tout fidèles. Mais c'est compréhensible que ça n'ait pas été perçu, il y avait beaucoup de choses auxquelles prêter attention, et malgré mes chipotages, je trouve qu'ils ont fait du beau boulot.

Ils ont aussi bien fait ressortir le fait que les sourds peuvent parfois manquer de "filtre" dans ce qu'ils disent, être très directs, et dire les choses comme ils les pensent, sans prêter attention à la bienséance ou politesse de rigueur. Je relèverais notamment la scène où Paula interprète les propos de son père au Maire, en en changeant complètement le sens pour rester polie. Ce genre de 'fausse traduction' m'est parfois arrivée, on est constamment obligés de s'adapter, donc j'ai trouvé particulièrement génial de le retrouver dans le film, ça m'a beaucoup fait rire !

Louane a été vraiment très bien dans ce rôle, surtout pour une première fois dans un film. Et quelle belle voix ! Je ne la connaissais pas avant de la voir sur scène à l'occasion de l'avant-première du Cinémed de Montpellier, n'ayant jamais regardé "The Voice", et elle m'est apparue très authentique dans son jeu. La scène où elle chante "Je vole" pour l'audition est sublime. Chapeau.

Un grand bravo sinon aux acteurs pour leur apprentissage de la langue des signes pour le film ! Ils se sont bien débrouillés, et ont notamment bien intégré les codes comportementaux caractéristiques, qu'il s'agisse des expressions du visage ou des expressions corporelles, qui vont nécessairement de pair avec la langue des signes. Ce n'était pas parfait, mais seuls des sourds auraient pu faire mieux, ils ont vraiment fait du beau boulot. (Je comprends ceci dit qu'on leur reproche de ne pas avoir pris des acteurs eux-mêmes sourds, ça aurait été un plus vraiment intéressant, avec une représentation de la communauté plus fidèle). Karin Viard s'en est cependant, à mon sens, moins bien sortie que François Damiens, que j'ai trouvé exceptionnel dans les attitudes/le langage corporel. Karin Viard était un peu plus dans l'exagération dans certaines scènes, c'est dommage.

Dans l'ensemble, un grand merci à l'équipe du film de s'être penchée sur le sujet. Le film est à la fois très drôle et très touchant, un parfait condensé.

P.S : Je recommande également la lecture de "Les mots qu'on ne nous dit pas", de Véronique Poulain, dont l'expérience a inspiré le film.

_________________

Merci Sophie I love you

~ Spuffy & Cangel Forum ~ Tumblr ~ Sens Critique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spuffy-and-cangel.forumactif.com/forum
Miss Kitty
I love what you are ♥
I love what you are ♥


Messages : 7294
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 26
Localisation : Sud de la France

MessageSujet: Re: La famille Bélier   Mar 14 Juil - 12:03

Deux des scènes qui m'ont le plus marquée dans le film (enfin en même temps, ce sont des temps forts) :




_________________

Merci Sophie I love you

~ Spuffy & Cangel Forum ~ Tumblr ~ Sens Critique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spuffy-and-cangel.forumactif.com/forum
Ze Lamélie
Soif de lecture


Messages : 315
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 35
Localisation : France

MessageSujet: Re: La famille Bélier   Dim 15 Jan - 11:32

Ce film j'ai mis du temps à le voir car Louane m'agacé de plus en plus alors que je l'avais aimé au début de the voice , bref je l'ai vu que récemment et j'ai été touché par ce film , la scene de l'audition sur je vole est sublime , du coup je comprends beaucoup mieux le succés de Louane aprés le film même , elle est absolument parfaite.

C'est trés intéressant d'avoir ton point de vue sur ce film par rapport à la réalité d'avoir des parents sourds. J'ai beaucoup aimé ton commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La famille Bélier   Aujourd'hui à 3:56

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille Bélier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louane Emera - De The Voice à La Famille Bélier
» La Famille Bélier - Louane Emera - Nouveau Film Intouchable ?
» Famille d'honneur sur la parade ?
» La famille nombreuse en Afrique!
» La famille Brasseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World is a Fiction :: Le coin papotte :: Les films :: Drame-
Sauter vers: